De l'outsourcing au reconditionné, nos conseils pour un IT plus green

Sarah Battoue
12 janv. 2022

Une grande partie de l’empreinte carbone d’une solution de WiFi as a service est liée à la production et au transport d’équipements réseaux (bornes WiFi principalement et switchs dans une moindre mesure). Pour autant différentes solutions existent pour une gestion de parc plus durable, impliquant moins de matériel neuf et permettant de concilier performance numérique et transition écologique. On les passe en revue.

Outsourcer la connectivité en mode "service" : le premier pas

Face à la pression à l’innovation induite par la place croissante du numérique dans notre société, la bonne réponse n'est pas toujours la course à la dernière norme en vigueur. Chez Wifirst, la clé du service qu'on délivre réside davantage dans les conseils que nous apportons aux clients (en les aidant à se projeter sur le long terme) et dans le design ultra-précis du réseau. 

En effet, la durée de vie moyenne du hardware sur un site Wifirst est de 8 ans versus 4 ans chez nos concurrents. Cela s'explique par la nature même de notre modèle Waas. Wifirst est propriétaire du matériel et a tout intérêt à investir dans sa durabilité pour valoriser les plus de 200 000 équipements actifs (points d'accès WiFi, switchs, équipements de terminaisons réseaux, Wifirst Box, etc.) opérés à travers l'Europe. Cela passe par des investissements conséquents dans l'intelligence de ses propres systèmes d'information et dans le développement de surcouches logicielles pour ses outils de déploiement, de supervision et sa technologie de QoS.

On retrouve ce même principe de "mutualisation" dans le développement des solutions qu'on propose à nos clients. Là ou certains démultiplient les réseaux en fonction des services, nous construisons des réseaux mutualisés (WiFi guest, métier et Iot) optimisant le nombre d'équipements, les coûts et forcément l'impact énergétique.
 
LAN MANAGE

 

Ce principe d'architecture WiFi mutualisée moins énergivore s'applique évidemment à de nombreux secteurs. Dans l'univers résidentiel par exemple, sur lequel nous opérons depuis presque 20 ans. Derrière les différentes typologies de résidences que nous équipons, les mêmes principes se retrouvent : communauté, partage, mutualisation et souplesse avec un objectif semblable, repenser la façon de voir l’immobilier grâce à une gestion active et servicielle des biens. L'approche permet aux gestionnaires d’établissement d’offrir à leur résidents une offre intégrée (eau, énergie, réseau WiFi, accès à des espaces communs, entretien, assurance et autres services) pour leurs chambres ou appartements privés.

Là où une offre de box individuelle engendre 36,6 kg de CO2 par an et par logement en répondant à la seule problématique de l’accès à internet dans le logement individuel, l’approche “as a service” de Wifirst représente seulement 2,4 kg de CO2 par an et par logement pour alimenter les services digitaux des résidents et l’optimisation de l’infrastructure aussi bien au niveau de l’expérience collective que de la gestion du bâtiment.

Aucune description alternative pour cette image

 

S'entourer du bon partenaire, l'étape clé

On l'aura compris, passer à un numérique plus responsable ne signifie en aucun cas renoncer à un service innovant. Il s'agit de choisir le bon partenaire, capable de vous conseiller sur les solutions existantes selon vos enjeux et en mesure d'évaluer et d'optimiser la consommation énergétique de ses équipements. 

Par exemple, chez Wifirst, nous évaluons les dépenses énergétiques des équipements déployés afin de réduire l’impact sur notre parc clients (qui compte plus de 200 000 équipements actifs supervisés multi-normes et multi-constructeurs). Des économies d’énergie ont d’ores et déjà été réalisées via les actions suivantes, engagées dès 2016 :

  • Changement des contrôleurs réseaux propriétaires. Résultat : passage de 250 Watts à 30 Watts par serveur
  • Utilisation de bornes WiFi moins énergivores. Résultat : de 13 Watts à 5 Watts/unité.
  • Virtualisation de l’équipement Natbox, dont les fonctionnalités ont été embarquées dans la Wifirst box, afin de limiter le matériel déployé et la consommation d’énergie.

Nous avons également établi une gestion circulaire de nos matériels en les reconditionnant dès lors qu’ils peuvent être ré-exploités. Nous avons ainsi des milliers de bornes WiFi 4 et WiFi 5 dans nos stocks, reconditionnées et 100 % opérationnelles. Le matériel obsolète est quand à lui recyclé dans des déchèteries locales pour permettre la valorisation des matières et diminuer l’impact carbone lié aux déplacements.

reconditionnement Wifirst

C'est grâce à cette économie circulaire que nous sommes en mesure de proposer des offres WiFi éco-responsable aux clients qui partagent notre engagement pour réduire l'empreinte carbone, et qui par la même occasion souhaitent bénéficier d'offres un peu moins onéreuses

 

Passer au WiFi reconditionné : un geste fort et des coût réduits sans compromis sur la qualité

Lorsque Wifirst déploie ou redéploie un réseau chez un client, les équipes installent du matériel neuf pour déployer du WiFi 6. Nous démontons ainsi des équipements actifs (bornes et switch) tout à fait fonctionnels que nous proposons de réinjecter en production au travers d’une offre eco-responsable. Ce type de WiFi durable va satisfaire les besoins en bande-passante tout en limitant l’impact écologique de l’infrastructure réseau, sa valeur ajoutée résidant dans le  savoir-faire et la couche logicielle construite par nos équipes R&D. 

Par exemple, pour la plupart des usages hôteliers, les normes WiFi 4 (jusqu'à 600 Mbps de débit par borne) et WiFi 5 (5,3 Gbps théorique) sont tout a fait adaptées. Quand nous analysons les notes de satisfaction WiFi sur booking, nous nous rendons compte que certains hôtels WiFi 4 qu'on équipe figurent en haut du classement !

Autre exemple avec le projet Buropolis, l'association Yes We Camp a fait le choix d'un WiFi reconditionné dans un bâtiment marseillais de 16 000 m² pour y installer un coworking artistique.

buropolis wifirst

Autant pour des raisons de valeurs (responsabilité environnementale) que de coûts, Yes We Camp a été séduite par notre offre Green IT. Concrètement, nous avons relié l'immeuble à Internet en posant de la fibre optique puis déployé des bornes reconditionnées, en l'occurrence 23 bornes Aerohive AP-250 proposant du WiFi 5 haute densité que nous avions préalablement utilisées pour un autre client. L'installation n'a nécessité que quelques semaines et permet d'offrir aux artistes résidents un WiFi entièrement managé avec la bande passante nécessaire dans l'ensemble du bâtiment.

Excellente expérience avec Wifirst dont les équipes se sont montrées très professionnelles dans toutes les étapes de l’exécution du projet. Bravo pour l’idée d’utiliser du matériel reconditionné, qui, au-delà de l’effet d’avantages financiers indéniables, est vraiment en phase avec la volonté de frugalité écologique portée par Yes We Camp. témoigne Raphaël Haziot, coordination de projet Buropolis 

S'abonner à la newsletter

Vous devriez aussi apprécier

les articles sur Nos analyses

Recevoir des news