En route vers le WiFi 6E

Etienne DETRIE
28 janv. 2021

En amont de l'ouverture du CES 2020, la Wi-Fi Alliance annonçait l'homologation d'une nouvelle dénomination de sa technologie : le Wi-Fi 6E (extended). Tout juste un an plus tard, les certifications WiFi 6E sont lancées. On fait le point sur ce que cette évolution qualifiée de "game changer" va apporter !

WiFi 6E : l'autoroute du WiFi ?

Le WiFi 6E consiste à utiliser le WiFi sur une nouvelle bande fréquence, la bande des 6 GHz. Ceux qui connaissent déjà bien le WiFi savent que depuis l’introduction de la norme WiFi 4, le WiFi peut fonctionner sur 2 bandes de fréquences libres, le 2,4 GHz et le 5 GHz. Or la montée en puissance du streaming et des objets connectés ces dernières années a pu provoquer la saturation de ces fréquences, mettant en cause le débit théorique du WiFi par rapport au débit réel constaté. Si le WiFi 6 et ses débits théoriques de +40% par rapport au WiFi 5 vont apporter un certain nombre d'améliorations, c'est bien l'ouverture de la nouvelle fréquence qui pourrait durablement changer la donne.

Voilà pourquoi l'arrivée du WiFi 6E est une avancée technologique très attendue : "c'est la décision la plus monumentale de son histoire concernant le spectre Wi-Fi, en 20 ans", précise Kevin Robinson, directeur marketing de la Wi-Fi Alliance.

Comme cette innovation repose entièrement sur l’ouverture d’une nouvelle bande de fréquences, revenons sur ces fameuses fréquences radioélectriques. Elles font partie de notre quotidien et permettent l’utilisation des principaux services d’information et de communication : téléphonie mobile, radio, Internet des Objets, WiFi, etc.

Wifi 6E - Radiofréquences du quotidien

Ce qu'il faut retenir : 

  • La fréquence d’une onde est exprimée en Hertz (Hz). Elle définit le nombre d’oscillations par seconde (1 Hz = 1 oscillation par seconde). Donc plus la fréquence est haute, plus il y a d’oscillations par seconde, donc meilleure est la capacité de transmission de données. Dit autrement, plus la fréquence est haute, meilleur est le débit.
  • La fréquence a un impact sur la longueur d’onde (distance entre chaque oscillation). Plus la fréquence est élevée, plus la longueur d’onde est petite. Dit autrement, plus la fréquence est élevée, moins bonne est la portée en distance et la pénétration dans un bâtiment.

Les avancées concrètes 

Le WiFi 6E permettra aux appareils compatibles de profiter de la nouvelle bande de fréquences offerte à la technologie WiFi 6, celle des 6 GHz, avec une largeur de bande de 1200 MHz. Ainsi l'espace disponible pour faire du WiFi va être multiplié par 3, une véritable révolution avec pour principaux avantages : 

  1. Une meilleure latence au bénéfice des services en temps réel comme la réalité virtuelle, augmentée ou le e-sport.
  2. Des canaux plus larges pour fluidifier les applications les plus gourmandes en bande-passante (4K, 8K...).
  3. Plus d’espace disponible pour permettre la très (très très) haute densité d’utilisation (bureaux, stades, centres de congrès), et éviter toute forme de congestion et d’interférence.

Ce dernier point est le plus spectaculaire. Si on veut respecter les proportions : lorsque seule la bande 2,4 GHz était disponible, on habitait tous dans 60m2. Avec la bande 5 GHz, on a déménagé dans un loft 450m2 et avec le 6 GHz, nous évoluons dans une gigantesque maison de 1200m2 ! 

Capacités WiFi 6E

De quoi accueillir la hausse spectaculaire de tous les usages et équipements WiFi, probablement même ceux que nous n’avons pas encore inventés.

Quelle sera la vitesse d’adoption du WiFi 6E ?

La WiFi-Alliance a révélé son programme de certification le 7 janvier dernier pour assurer l'intéropérabilité des appareils fonctionnant dans le spectre 6 GHz. À la suite de la décision de la Commission fédérale des communications (FCC) d'ouvrir 1200 MHz du spectre 6 GHz pour le WiFi aux États-Unis, le Royaume-Uni, l'Europe, le Chili, la Corée du Sud et les Émirats arabes unis ont également pris la décision d'ouvrir cette bande. En France, cela devrait être officialisé dès le printemps.

Plusieurs constructeurs ont d'ailleurs profité du CES 2021 pour annoncer les premiers routeurs compatibles Wi-Fi 6E. La question étant de savoir quand les premiers équipements pourront être commercialisés en Europe. Avec le cycle de vie est assez court des devices grand public, nous supposons qu’en 2022, plus de 50% des terminaux utilisés seront compatibles WiFi 6. Mais, selon le cabinet de recherche IDC, le WiFi 6E ne concernera que 20 % de ces appareils.

Recevoir des news