Les atouts de la vidéosurveillance IP

Guillaume Barre
17 août 2020

La maîtrise des vols ainsi que la sécurité des personnes et des installations sont devenues essentielles dans la gestion des lieux qui accueillent du public : hébergements touristiques (hôtels, campings), points de vente, agences... Vols, litiges clients, dégradations, nuisances et agressions peuvent impacter directement le chiffre d'affaires de l'entreprise. Vous l’aurez compris, s’équiper d’un système de surveillance est assurément un prérequis. Jusqu’à présent, les équipements analogiques étaient les plus répandus mais à l’image de la téléphonie avec la VoIP, l’utilisation du réseau informatique comme support pour la vidéosurveillance se fait de plus en plus commun.

Qu’est-ce que la vidéosurveillance ?

La vidéosurveillance est un système composé de plusieurs caméras qui filment les espaces de lieux ouverts au public (commerces, hôtels) et privés (bureaux, entrepôts) ou public. La surveillance s’effectue en continu ou selon des horaires définis en amont. Les images peuvent être consultées en direct mais sont aussi conservées sur un serveur pour un éventuel visionnage ultérieur.

Désormais appelée “vidéoprotection”, la vidéosurveillance participe à la sécurité des personnes et des biens. Elle a également des effets dissuasifs lorsqu’elle est associée à une signalétique adaptée.

De l’analogique à la vidéosurveillance IP

Traditionnellement, la vidéosurveillance s’appuie sur des systèmes analogiques. C’est encore la technologie la plus utilisée dans les entreprises, commerces et même dans les habitations. La vidéoprotection tend désormais à évoluer vers les réseaux IP pour développer un éventail de fonctionnalités plus large, une transformation similaire à la téléphonie avec la VoIP.

En pratique, chaque caméra est connecté sur un réseau IP afin de communiquer avec un serveur central et diffuser les images.

L’apport des réseaux informatiques et d’internet simplifie la gestion des infrastructures de vidéosurveillance :

  • alimentation électrique en PoE (Power over Ethernet) depuis un switch
  • raccordement au réseau local grâce aux câbles RJ45 ou une solution WiFi
  • installation flexible et évolutive (déplacement et ajout de caméras possible)
  • possibilité de s’émanciper de l’enregistreur vidéo (NVR) sur site
  • supervision et maintenance à distance des équipements

Le passage en IP libère également le potentiel de la vidéoprotection en termes de fonctionnalités :

  • enregistrement des images en Haute Définition (voire en 4K si la bande passante est suffisante)
  • gestion des caméras à distance : paramètre, mouvements, zoom...
  • envoi des images vers un serveur cloud grâce à la connexion à internet
  • consultation des images sur site via un moniteur de contrôle ou à distance depuis un appareil connecté à internet (ordinateur, smartphone, tablette, etc.)
  • recherche facilitée d’une séquence précise grâce au logiciel de vidéosurveillance

Un réseau local adapté pour mutualiser les services connectés

Dans le cadre de la transformation digitale des entreprises, la technologie IP devient le dénominateur commun pour de nombreux services : VoIP, IPTV, IP CCTV…

Déjà fortement sollicités en entreprises, on attend désormais des réseaux locaux et accès à internet qu’ils soient en mesure de supporter l’ensemble des services numériques. Les besoins de performance et de fiabilité sont donc cruciaux, notamment pour la vidéoprotection qui requiert une bande passante conséquente.

Vous devriez aussi apprécier

les articles sur Tendances

Recevoir des news