EHPAD déconnecté : la fin d'une ère

Sarah Battoue
15 juin 2020

Si la crise du Covid-19 a mis en lumière les problématiques liées au système de gestion des EHPAD, elle a également montré les difficultés d'un confinement coupé du monde extérieur, renforçant le sentiment d'isolement. Pour autant, la liste des services connectés qui permettent d’améliorer le quotidien des personnes âgées tout en optimisant les conditions d’exercice des professionnels est de plus en plus longue. Appels vidéo, partage de photos, télémédecine, domotique... Le point commun de ces innovations ? Elle requièrent un accès internet performant et sécurisé.

Internet, garant du lien social en EHPAD

Pas toujours volontaire, l’entrée en EHPAD marque pour la grande majorité des résidents un changement de mode de vie. Ils quittent leur domicile individuel et leurs habitudes pour rejoindre un environnement collectif où ils se sentent pourtant très seuls. En effet, les résidents d'EHPAD ont en commun un âge avancé et de multiples pathologies ayant entrainé leur accueil en structure spécialisée. Selon un rapport de la DREES (Direction de la recherche, des études de l'évaluation et des statistiques) :

  • L'âge moyen à l’entrée en EHPAD était de 85 ans et 8 mois 
  • 38 % des résidents avaient plus de 90 ans
  • 37 % des résidents souffraient d’au moins une pathologie chronique non stabilisée 

Ce grand âge associé à une santé fragile n'est pas synonyme de vie sociale animée. Cette situation de grande solitude peut être qualifiée de "mort sociale" et a d'ailleurs été dénoncée à travers une étude menée par Les Petits Frères des Pauvres avec l’institut CSA en 2017.

  • 300 000 français de plus de 60 ans ne rencontrent jamais d’autres personnes
  • 22 % des plus de 60 ans sont isolés du cercle familial, 28 % du cercle amical
  • 47 % des 75-84 ans et 68 % des 85 ans et plus n’utilisent jamais Internet (mails, consultation de sites, utilisation des réseaux sociaux)

Pourtant le bien être des personnes âgées passe aussi par les relations sociales. Et c'est là qu'internet entre en jeu. En effet, même si l’informatique est de plus en plus intuitif et facile d’accès il est compliqué de recevoir des photos ou vidéos de ses petits enfants, d'utiliser les applications telles que WhatsApp, Messenger ou encore Skype pour appeler sa famille sans une bonne connexion internet.

Illu-besoin-de-connexion

Dès lors, la connectivité devient un élément clef de la qualité de vie pour les résidents d'EHPAD. En parallèle, le réseau WiFi doit fournir un débit suffisant en tout point de l’établissement, notamment pour faciliter l’intégration des outils sélectionnés par les professionnels pour une meilleure prise en charge.

La nécessité d'anticiper le potentiel du digital pour les gestionnaires d'EHPAD

Prendre le virage du numérique est essentiel pour positionner l'EHPAD comme orchestrateur de la coordination du parcours de soins des personnes âgées dépendantes. En effet, dans un contexte de pénurie en personnel avec des difficultés de recrutement et un turnover élevé, les directeurs d’EHPAD disposent de peu de leviers pour améliorer les conditions de travail des soignants tout en s'assurant de fournir le meilleur parcours de soin à leurs résidents. La technologie est l'un d'entre eux. Dès 2017, la FEHAP & le SYNTEC rappelaient dans le Livre blanc - Le financement de la transformation numérique du parcours de vie :

"l’introduction du numérique dans le parcours ne constitue pas tant une révolution technologique qu’une révolution organisationnelle "

Résidence-connectée-FR

On peut retenir 2 points clefs parmi les nombreux bénéfices d'un "EHPAD connecté" du côté des soignants :

  • Réduire la pénibilité : le déploiement de technologies destinées à automatiser les tâches à faible valeur ajoutée et l’utilisation généralisée de tablettes pour la gestion administrative favorisent la mobilité et le gain de temps, qui peut être consacré au lien relationnel avec les résidents. 
  • Faciliter l’accès et le partage des informations : les solutions mobiles permettent le recueil et la consultation de données en direct auprès des résidents. Au delà d’un gain de temps significatif, elles assurent la fiabilité des informations enregistrées, les constantes des résidents notamment. 

On l'aura compris : le réseau WiFi constitue la colonne vertébrale des projets visant à mettre la technologie au service des personnes âgées dépendantes et des professionnels qui les accompagnent.

Le WiFi au coeur des problématiques de connectivité de l'EHPAD

Il est dès lors primordial de disposer d’un réseau WiFi performant et sécurisé dans l’ensemble de l'EHPAD. Pour l’attractivité de l’établissement, la santé de ses habitants et le confort de son personnel aidant. Cela passe tout d’abord par un dimensionnement précis de la fibre optique dédiée, en estimant les besoins de connectivité de l'établissement tout en maîtrisant les coûts associés.

Une fois l’installation du WiFi réalisée, il conviendra de superviser le réseau mis en place. Objectif : garantir une disponibilité maximale de la connexion Internet pour tous les utilisateurs.

Pour éviter la multiplication des prestataires et la gestion des responsabilités entre fournisseurs de fibre optique et de WiFi, Wifirst est l’interlocuteur unique pour ces deux services. Son coeur de réseau permet à l'opérateur de maîtriser de bout en bout les flux internet et d'optimiser l'accès aux contenus consommés dans l'EHPAD aussi bien côté résidents que professionnels.

Pour en savoir plus sur les clefs du WiFi en EHPAD n'hésitez pas à télécharger notre guide dédié.

 

Vous devriez aussi apprécier

les articles sur Tendances

Recevoir des news