Comment adopter le numérique responsable ?

Steffy Mootoosamy
03 févr. 2022

Si le numérique facilite notre quotidien, nous sommes aussi de plus en plus au courant des effets néfastes qu'il peut avoir sur l’environnement et les émissions à effet de serre. Selon les chiffres du Shift Project, notre utilisation du numérique représente entre 3 à 4% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le monde, et ne cesserait d'augmenter dans les prochaines années. C'est pourquoi Wifirst s'est penché sur le sujet grâce notamment à l'élaboration de son bilan carbone

Le numérique responsable est une démarche d’amélioration continue qui vise à améliorer l’empreinte environnementale et sociale du numérique. Il recouvre, entre autre, le Green IT pour réduire l’empreinte environnementale à l’échelle de la DSI, l’IT for green qui met le numérique au service du développement durable et la conception responsable des services numériques. Chacun à son échelle peut limiter son impact avec des pratiques simples. C'est là que le numérique responsable entre en jeu !

Voici 12 éco-gestes faciles à appliquer au quotidien :

  1. Privilégiez une connexion moins gourmande
    Privilégiez une connexion WiFi et désactivez les fonctions GPS, Bluetooth des téléphones et tablettes, plutôt que le réseau 4G qui consomme 23 fois plus d’énergie qu’en Wi-Fi.
    Sur ce point Wifirst se démarque de ses concurrents. Là où une offre de box individuelle engendre 36,6kg de CO2 par an et par logement, l'approche mutualisée "as a service" de Wifirst représente seulement 2,4kg de CO2.

  2. Osez utiliser un moteur de recherche durable
    Sachant qu’une requête Google génère l’équivalent de 7 gammes de CO2, et qu’un internaute français effectue en moyenne* :
    - 134 requêtes par mois,
    - soit 4,5 recherches par jour,
    - ou près de 1600 recherches par an
    - ça commence à faire beaucoup !
    Pourquoi pas opter pour un moteur de recherche durable ? Ils équilibrent leurs impacts en reversant une partie de leurs recettes à des projets environnementaux, sociaux et solidaires.
    *Selon l’ADEME

  3. Recherchez de façon plus éco-responsable
    - Allez directement sur le site internet, de cette manière, on divise par 4 les émissions de gaz à effet de serre. Le plus pratique serait de mettre en favori les sites internet que l'on consulte le plus, ou taper directement l’adresse URL,
    - Allez au plus court, et faire une recherche précise avec des mots-clés précis,
    - Utilisez les flèches au niveau de la barre d’adresse (« précédente »/ « suivante »), cela économise le rechargement des pages,
    - Bloquez les animations flash sur les pages consultées, gourmandes en énergie,
    - On fonctionne autant qu’on peut en Wi-Fi plutôt qu’en 4G ! Et on coupe la 4G dès qu’on a fini notre tâche, ça évite les transferts de données constants et donc l’encombrement de la bande passante. 


  4. Communiquez léger
    Nous sommes habitués à communiquer par email avec nos clients et nos collègues, mais peut-être pas de la manière la plus éco-responsable.
    Voici quelques recommandations :
    - Envoyez des messages légers : supprimez ou limitez les pièces jointes (les échanges de vidéos de chats qui dansent, on oublie)
    - Optimiser la taille des fichiers envoyés (fichiers compressés, images et PDF basse définition...
    - Utiliser des sites de dépôt temporaire plutôt que l'envoi en pièce jointe

  5. Nettoyez votre boîte email régulièrement
    Ce n’est pas une chose à laquelle on pense lorsqu’il s’agit de numérique responsable, mais elle en fait intégralement partie. Et puis, cela permettra d’être beaucoup plus serein et efficace dans votre travail. On oublie l'excuse du “je garde ce mail, on ne sait jamais”, car ces mails sont stockés dans des “datacenters” qui gardent tout ce que vous mettez dans le cloud !
    Pour y remédier, les gestes sont simples :
    - Supprimez vos anciens mails
    - Supprimez les pièces jointes du message auquel vous répondez
    - Videz régulièrement votre corbeille et vos spams
    - Se désabonner des newsletters qu’on ne lit plus, avec Cleanfox par exemple
    Surtout quand on compte 1,4 milliards d’emails sont envoyés chaque jour en France, on grimpe jusqu'à 293 milliards d’emails à l’échelle mondiale.

    Capture d’écran 2022-01-04 à 18.27.39

    Source: La face cachée du numérique, ADEME
  6. Evitez le streaming
    La bande passante coute très cher à l'environnement ! Pensez à télécharger vos vidéos sur votre ordinateur ou passez vous des clips vidéos lorsque vous regardez une vidéo en ligne, pensez à réduire sa résolution et surtout à la regarder en connexion Wifi et non en 4G.
    La part du streaming vidéo sur la bande passante d’internet est de 60%, Netflix qui occupe à lui seul 13% de la bande passante internet.
    D’après GreenPeace, la vidéo Gangnam Style visionnée 2,7 milliards de fois sur la planète a induit une demande d’électricité équivalente à la consommation annuelle d'une petite centrale.

  7. Choisissez des appareils de seconde main
    Privilégiez le matériel reconditionné ou d’occasion.
    L’économie est conséquente : 60 à 80% moins cher que le prix neuf ! Dans le cas d'un téléphone, il aura ¾ d’impact en moins pour l'environnement.
    Vous participerez également à l’économie circulaire et ça fait du bien à la planète !

  8. Allongez la vie de vos appareils
    Protégez vos appareils pour éviter les casses. Cela peut passer par l’utilisation d’une housse pour ordinateur ou une coque et un verre trempé pour un smartphone;  ménager sa batterie, en favorisant le mode « économie d’énergie », en utilisant des câbles d’origine ou en ne la laissant pas charger toute la nuit.
    Selon, l’ADEME, passer de 2 à 4 ans d’usage pour une tablette ou un ordinateur améliore de 50 % son bilan environnemental. De ce fait, leur entretien est primordial.

  9. Privilégiez du matériel éco-conçu
    A défaut d'acheter du matériel d'occasion reconditionné, utilisez du matériel éco-conçu*. Des éco-labels sont disponibles pour vous aider à choisir le produit le plus respectueux de l'environnement. L'indice de réparabilité permet d'identifier les produits plus facilement démontables et réparables. 
    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter indicereparabilite.fr.
    Et pour trouver des labels en adéquation avec vos besoins, vous trouverez les informations nécessaires sur ce site.

    Capture d’écran 2022-01-04 à 14.30.56
    *Prise en compte de la protection de l'environnement lors de la conception du produit.
  10. Recyclez vos appareils
    Vous pouvez par exemple déposer vos appareils dans un bac de collecte dédié, ou bien le vendre sur une plateforme dédiée.
    Pour en savoir plus, essayez le simulateur que faire de mes déchets ?

  11. Limitez votre nombre d’appareils
    Vous avez peut-être deux téléphones, un pro et un perso. Privilégiez un smartphone avec double sim, cela vous permettra d’éviter l’usage de 2 téléphones.
    La fabrication d’un téléphone (de l’extraction des minerais à l’assemblage final) compte pour 75% des effets pour l’environnement.


  12. A la maison, éteignez votre box la nuit
    Débranchez vos appareils lorsque vous ne les utilisez pas !
    Éteignez le plus souvent possible l'interrupteur d'alimentation de votre box et du récepteur TV (la nuit et pendant la journée si vous n'utilisez ni votre box ni votre TV).  43% des personnes n'éteignent jamais leur box et 41% l'éteignent uniquement en cas d'absence prolongée.
    Capture d’écran 2022-01-04 à 23.35.25
    Nous avons abordé le sujet du numérique responsable sous l'angle environnemental, mais Wifirst se soucie également de l'angle social et éthique du numérique. 

S'abonner à la newsletter

Vous devriez aussi apprécier

les articles sur Tendances

Recevoir des news